L’évolution de la Technics SL-1200

La marque Technics réussie à se distinguer très largement en proposant des platines adaptées aux audiophiles et aux DJ’s, et la Technics SL-1200 est commercialisée en tant que platine hi-fi dès 1972.


Grâce à son moteur amélioré qui permet au plateau de démarrer plus vite, ainsi qu'à son châssis qui élimine les résonances, elle connaît un grand succès auprès de DJ's New-Yorkais. Notamment auprès de DJ comme DJ KoolHeck, qui la préfère aux platines à courroie, qui dominait le marché à cette époque.


Le premier scratch de l'histoire à d'ailleurs été réalisé sur cette platine par Grand Wizard Théodore. Il se serait intéressé à ce son qui est le résultat du frottement entre la tête de la lecture et des sillons du vinyle. Il faudra pourtant attendre la performance de Grand Mixer DXT & Herbie Hancock du titre Rock It aux GrammyAwards en 1984 pour que le grand public prenne conscience des performances qu’il était possible de réaliser avec une platine Technics.

Fin des années 70, alors que la plus part des DJ's hip-hop et des clubs disco l'ont adopté, ShuichiObata, l’ingénieur en chef des platines Technics, développe la SL-1200MK2. Grâce à quelques modifications DJ’s peuvent adapter le pitch plus facilement et plus précisément. Bien qu'elle reprenne la conception interne de la SL-1200, la SL-1200MK2 accompagnée d'une table de mixage permet au Dj's de passer d'un disque à l'autre plus facilement. Le nouveau moteur permet d'augmenter la stabilité et la constance du plateau. Avec le peu d'entretien nécessaire, à sa résistance inégalée, et à sa capacité de résistance à l'eau, la SL-1200MK2 n'a aucune concurrence pendant un long moment et se place numéro une des platines depuis les années 80.

Pourtant, de 2010 à 2016, la production des SL-1200 est stoppée en 2010. Ceci s'explique par l'arrivée de Pioneer et de ses extensions numériques, qu propose aux DJ's des contrôleurs capable de lires de clés USB ou encore des cartes SD. Cependant, Technics n’hésitera pas à relancer sa production en développant de nouveau modèle, grâce au retour du vinyles, recherché par ceux qui veulent de l'authenticité musicale, et de la hausse des prix de la revente d’occasion des SL-1200. Et c'est en 2016, avec les modèles Technics SL-1200G et SL-1200GAE, que Panasonic reprend la production des platines.


Peu de modèles de platines vinyles ont pu évoluer dans le temps sans changer de conception interne et de design. Pourtant, la TechnicsSL-1200 est devenue une référence grâce à sa robustesse et à sa durée de vie si longue que certains des premiers modèles, commercialisés au début des années 70 sont toujours en parfait état de marche pour la vente d'occasion.