Le père de la cassette audio, Lou Ottens est décédé.

Le Néerlandais, ancien ingénieur chez Philips, est mort le 6 mars à 94 ans. Cent milliards de cassettes ont été vendues dans le monde depuis leur invention, en 1963.

Photo de Lou Ottens le père de la cassette

Ancien ingénieur chez Philips, il créer la «musicassette» en 1963, ouvrant la voie à l’écoute nomade de la musique. On estime aujourd'hui que plus de 100 milliards de cassettes ont été vendues dans le monde depuis son succès phénoménal.


Lodewijk Frederik Ottens naît à Bellingwolde le 21 juin 1926. Pendant son adolescence, lors de la Seconde Guerre mondiale, il construit un récepteur de radio avec lequel il voulait secrètement écouter les diffusions de Radio Oranje. Afin d’éviter le brouillage nazi, Ottens construit son récepteur avec une antenne directionnelle primitive. Après la guerre, il commence à fréquenter l’université de technologie de Delft où il étudie l’ingénierie mécanique. Pendant ses études universitaires, le néerlandais travaille à temps partiel en tant que dessinateur industriel pour une usine de technologie des rayons X.


Diplômé en 1921, il est embauché chez Philips en 1952. Il est d'abord mécanicien au département principale du groupe industriel Eindhoven. Ottens est transféré dans une usine en Belgique en 1957 qui produit principalement des platines disques des lecteurs-enregistreurs à bandes et des enceintes. De 1960 à 1969, il est directeur de l’équipe développement produit chez Philips Hasselt, propriété de la marque Endhoven Philips. Il dirige le développement du tout premier magnétophone portable de la marque Philips : le EL 3585, qui se vendra a plus d'un million d'exemplaire. En 1963, il invente la cassette compacte. Présentée au salon IFA de Berlin, sa production démarre en Allemagne, puis est commercialisée en Europe dès 1965. En 1969 lorsque le label Mercury Records, dont Philips est le propriétaire, commande un premier tirage de quarante-neuf titres sur cassette audio, cette dernière est alors commercialisée aux états unis.


En 1972, alors qu’il a pris la tête du « NatLab », le service recherche et développement de Philips, il commence à travailler avec son équipe sur ce nouveau mode de diffusion de la musique. Le CD sera commercialisé en 1980. Comme la cassette, le succès sera mondial, avec 200 milliards d’exemplaires vendus dans le monde à ce jour. Ottens avouera pourtant n’être pas satisfait par ce petit disque de 12 cm de diamètre : il aurait voulu en réduire encore la taille.

Photo de Lou Ottens